Ludo-Outaouais 2016 - Foire Aux Questions

basé sur le FAQ de Gilles "LoneCleric" Duchesne, publié ici

Introduction

C'est quoi au juste, Ludo-Outaouais? Et "Ludo 2016", c'est autre chose?

Au départ, le terme Ludo-Outaouais désignait une rencontre ludique ayant lieu dans cette région. Par la suite, une association sans but lucratif s'est développée autour. Le nom est utilisé tantôt pour l'association, tantôt pour la rencontre. Pour clarifier les choses, on ajoute parfois à la rencontre l'année en cours. Alors Ludo 2016, c'est (inspirez) l'édition 2016 de la rencontre ludique de l'association Ludo-Outaouais (expirez).
D'accord, mais, heu... En quoi ça consiste une "rencontre ludique"? On parle de quoi, ici?

C'est vrai que le terme peut être assez vague, avouons-le... On parle ici de gens qui se rencontrent pour jouer à des jeux de société, jeux de plateau, etc, pour le plaisir.
Des jeux de société? Comme Monopoly, genre? Parce que j'ai plus l'âge de jouer au Monopoly...

Ben, heu, pas tout à fait. Il existe beaucoup, beaucoup de jeux de société - probablement plus que vous n'en avez idée.
Tenez, allez jeter un coup d'oeil au palmarès du site Board Game Geek..
Ah oui oui, je connais. Comme les Colons de Catane, c'est ça?

Effectivement, c'est pas mal ça... Il s'agit bien d'un exemple classique de jeu de société de style "Européen moderne", et c'est sans aucun doute le plus connu du grand public. Ceci dit, saviez-vous qu'il date de 1995? Des centaines (oui oui - des centaines!) de nouveaux jeux de société sont publiés à chaque année...
Es-tu en train de me dire que y'aurait des centaines de jeu, aussi "cool", voire même plus, que Catane, et que je n'étais même pas au courant?!

J'ai piqué votre curiosité? Parfait! Maintenant venez-nous voir!
Et c'est quoi au juste, du "open gaming"? J'ai entendu ce terme quelque part...

Cette appellation anglophone, que l'on peut traduire par "jeu libre-service", désigne tout simplement les rencontres où les gens jouent à ce qu'ils veulent, quand ils veulent, avec qui ils veulent. C'est par opposition au concept de "tournois", tout simplement.
Mais encore?

En gros, des gens se portent volontaires pour prêter les jeux de leur collection personnelle. Vous pouvez donc aller choisir un jeu qui vous intéresse dans cette "ludothèque", vous recrutez d'autres joueurs, et vous allez vous asseoir à une table vide pour jouer. Voilà! On répète l'expérience encore et encore, jusqu'à ce que vous soyez trop fatigué (baaaah non) ou que la salle ferme (baaaah ouais).
Ouin, pis si moi, c'est au Monopoly que je veux jouer, hein, espèce de sale, heu, ludiste!

Ah, mais je n'ai rien contre le Monopoly, moi! C'est le gars de la troisième question qui veut pas jouer! Le Monopoly est souvent méprisé à tort, d'autant plus que presque personne ne connait les vraies règles, ayant appris par le bouche à oreille...
Mais là, on s'éloigne du sujet: vous-pou-vez-jou-er-à-ce-que-vous-vou-lez, voilà.
Même au Strip Poker??

Bon, c'est vous qui vous moquez de moi, là. On n'en finira jamais si ça continue comme ça...
Il existe plusieurs rencontres de ce genre?

Plusieurs groupes à travers le Québec organisent des rencontres plus petites et plus informelles, sur une base mensuelle, voire hebdomadaire. Mais il existe quatre rencontres annuelles, de plus grande envergure, qui durent tout un week-end: les Journées Ludiques de Québec, les Jeux Au Boute (Chertsey), la Foire du Jeu de Longueuil, et la nôtre, bien entendu.
Est-ce que c'est comme la Journée Jeux F2Z à Montréal? Ou bien comme le Salon du jeu et du jouet à Québec?

Pas tout à fait. Tout d'abord, ces événements sont organisés par des entreprises qui oeuvrent dans le domaine, et ont souvent une vocation commerciale. lls ont aussi l'avantage d'être orientés vers les familles et les nouveaux joueurs. Ce sont de beaux événements, et vous êtes encouragés à les visiter, mais elles ne correspondent pas au genre d'événement couvert par cette FAQ.
Les rencontres ludiques mentionnées plus haut ont été créées par des passionné(e)s de jeux de société, sont administrées par des bénévoles, et mettent l'emphase sur le jeu pur et simple.

Déroulement

Pourquoi est-ce que je payerais pour aller à une rencontre, alors que je peux très bien jouer chez moi, avec mes amis?

Les gens qui fréquentent ces rencontres le font pour de nombreuses raisons.
Pour les novices, c'est une occasion de découvrir de nouveaux jeux de tous les styles, mais aussi de rencontrer des joueurs dont les goûts (et les stratégies) diffèrent de leur propre cercle de joueurs.
Pour les vétérans, c'est le plaisir de revoir des joueurs et joueuses passionné(e)s qui habitent à l'autre bout de la province, et dont la présence autour d'une table est toujours appréciée.
Ces rencontres sont aussi l'occasion d'essayer une nouveauté dont on considère l'achat, un jeu plus rare et hors-d'impression, des jeux pour plus grands groupes, et autres bizarreries ludiques.
Pas de tournois, donc? C'est dommage - moi j'aime ça les tournois...

Même si l'emphase n'est pas sur les tournois, ça ne nous empêche pas d'en organiser! Depuis plusieurs années, le Triathlon (trois jeux consécutifs, de styles différents) est un classique de l'événement. S'y ajouteront quelques autres tournois.
Mais, heu, je connais personne, et je suis un peu timide...

C'est compréhensible, d'autant plus que la communauté de joueurs se connait assez bien, ce qui peut être intimidant pour un débutant.
Ceci dit, les participants sont aussi très ouverts aux nouvelles rencontres - après tout, on est là pour s'amuser, non? Postez-vous dans la ludothèque, et gardez l'oeil ouvert. Si vous voyez qu'un groupe s'apprête à amorcer une partie qui vous intéresse, ne soyez pas intimididé(e) et offrez-leur de vous joindre à eux; ils accepteront probablement. Si ça ne marche pas, on réessaie, voilà tout!
Donc, des gens prêtent leur jeu à tout le monde? Ils n'ont pas peur de se les faire briser, ou même voler?

Ce sont clairement des masochistes, n'est-ce pas?
Plus sérieusement, même si les gens prennent soin de leurs jeux, le désir de partager leur passion avec d'autres prend le dessus, tout simplement.
Qui plus est, Ludo-Outaouais utilise un système de prêt informatisé qui permet de savoir qui a emprunté quoi. En général, les participants sont très respectueux avec les jeux d'autrui, et le nombre d'incidents (jeux endommagés ou disparus) est demeuré quasi-nul.
Avez-vous une copie de...

Le système de prêt de Ludo-Outaouais permet de savoir si un jeu recherché est offert au prêt, s'il est présentement disponible, et où il se trouve (grosso modo) dans la ludothèque.
Hey hey, moi aussi je vais prêter mes jeux! J'ai les Aventuriers du Rail, et puis aussi, heu...

Formidable! Vous aussi vous voulez faire partager votre hobby? C'est tout à votre honneur! Assurez-vous toutefois de vérifier avec les organisateurs. Ceux-ci ont déjà accès à quelques "ludothèques" bien garnies, et seront donc surtout à la recherche de nouveautés ou de jeux plus rares.
Avant l'événement, nous publions une liste des jeux seront disponibles au prêt, pour vous aider à voir s'il nous manque quoi que ce soit.
Est-ce que je peux apporter mes jeux sans les offrir au prêt? Je veux simplement être sûr d'en avoir une copie, sans nécessairement l'offrir à tout le monde.

Bah ouais. Vous n'avez qu'à garder ces jeux avec vous, où dans votre voiture au cas où, etc.
Est-ce qu'on peut se faire expliquer un jeu?

Nous aurons des animateurs chevronnés prêts à vous faire découvrir des nouveautés et des classiques en démonstration. Et bien sûr, de nombreux joueurs se feront un plaisir d'expliquer les règles de leur jeu favori.
Cool! Hey, moi je veux jouer à "Außergewöhnliches Spiel, das keiner kennt". Hey toi, là! Explique-le moi!

Bon, d'accord, un instant... Nonobstant mon commentaire précédent, il faut comprendre que le joueur moyen ne se souviendra pas des règles de tous les jeux qu'il ou elle possède. Si le jeu en question est relativement vieux ou rare, il est possible que personne ne se souvienne des règles, même s'il est offert au prêt. Mais bon, les livrets de règles, faut bien que ça serve, hein?
J'ai offert à quelqu'un de se joindre à moi, et il m'a demandé si "je connaissais bien le jeu". Heu, à partir de quel moment est-ce qu'on sait si on connait bien un jeu? Est-ce qu'il y a une certification qu'on doit obtenir?

Vous n'avez jamais entendu parler de la certification "LUDO 9001"?
Mais non, rassurez-vous, on ne met pas en doute vos aptitudes à expliquer des règles. Les phrases "As-tu déjà joué?", "Ça fait longtemps?", "T'en rappelles-tu bien?" et "Te sens-tu capable de l'expliquer?" sont fréquemment entendues près des jeux à emprunter, et il ne faut pas vous en offusquer.
Souvent, le but réel de cette question est d'évaluer la quantité de temps requis pour expliquer les règles du jeu avant de commencer à jouer. C'est un détail important, qui peut considérablement affecter la durée totale d'une partie. La différence entre "Je sais jouer: je connais le jeu sur le bout de doigts et peux l'expliquer par coeur." et "Je sais jouer: si on s'asseoit ensemble 45 minutes avec le livret de règles, on va être correct." est tout de même significative.
Est-ce qu'il est possible d'acheter des jeux? Et d'en vendre?

Même si l'emphase n'est pas sur cet aspect, quelques boutiques locales vous permettront d'acheter des jeux dont elles feront la démonstration.
Notre bazar vous permet aussi de mettre vos jeux en vente, moyennant une commission minime (1$ par jeu vendu).
Est-ce qu'il y a à manger? À boire?

Ludo offre des forfaits avec 3 repas inclus (2 le samedi, 1 le dimanche). Certaines collations et breuvages (fruits, café, eau, jus) sont aussi offerts à l'occasion, alors que d'autres (chips, boissons gazeuses) seront vendues sur place.
Est-ce qu'on peut manger et boire pendant qu'on joue?

Ouin, hum... Hey, avez-vous essayé le dernier jeu de Wolfgang Kramer?
Hey hey le smatte! Tu t'en sauveras pas comme ça! Toutes les rencontres disent qu'il n'est pas permis de boire ou de manger proche des jeux, mais je vois constamment des gens en train de le faire!

Bon bon, alors voici ce que j'en dis. Le consensus est que les jeux prêtés par autrui devraient être traités avec respect. Par contre, aucune convention ne vas mettre en place une "police de la grignotine" ou une "gestapo de la canette" - d'autant plus que si les gens sont en train de jouer avec leur propre jeu, qui sommes-nous pour les en empêcher?
Mon conseil serait de garder deux choses en tête: Savez-vous vraiment combien vaut le jeu auquel vous êtes en train de jouer? Êtes-vous prêt à payer ce coût? Un accident est si vite arrivé...
Nous vous suggérons fortement de faire bon usage des tasses avec couvercle offertes à nos visiteurs, ou à amener les vôtres.
Hey hey, vous avez acheté 8 caisses de biscuits Goglu! J'aime même pas ça, des Goglu! Vous dilapidez nos frais d'inscriptions!! Pis vous avez des craquelins, mais rien pour mettre dessus!

Lorsqu'une rencontre offre gratuitement de la nourriture ou des boissons, il s'agit souvent de commandites. Rassurez-vous, vos frais d'inscriptions ont principalement servi à la location du site, ainsi qu'aux repas inclus, le cas échéant.
Bon, ça commence à être long. On joue-tu?

Envoye donc!

AEG Aladdin Arcane Wonders Ares L'As des Jeux Asmodee North America Bezier Games Broomstick Monkey Games CustomGameBits Cheapass Games Cool Mini Or Not Columbia Games Distribution Dude À l'Échelle du Monde Elzra Games Double Exposure Es-tu Game? F2Z Entertainment Fandom II Boutique FDB Foxmind Game Salute Gladius GMT Grandpa Beck's Games Grail Games Grey Fox Games ÎLO307 Indie Boards & Cards Le Scorpion Masqué Distribution Le Valet Mayday Games Mayfair Games Maître du jeu MJ Games Multizone North Star Games NSKN Games Overworld Games Passport Pathfinder Society Playtime games R & R Games Red Raven Games Rio Grande Games Roxley Game Laboratory SlugFest Games Smirk & Dagger Games Stonemaier Games Stronghold Games Thames & Kosmos Tasty Minstrel Games To Die For Games Ville de Gatineau Victory Point Games